Les Fondamentaux du Pvd ce 26 dec 2016

1
42

Les Fondamentaux du Pvd ce 26 dec 2016

Comme tout parti politique, le PVD/Hizbul Hàqq est une association avec des chartes
et des fondamentaux qui fondent sa démarche. 
Sa devise  est : DËGG (Vérité).

Les cinq (05) principes méthodologiques ci-après résument son éthique :

  • Dëggël : rechercher la Vérité comme moyen de moralisation de la vie politique
    et républicaine (notre credo) ;
  • Jubël : rechercher la Droiture pour l’enseigner et faire développer la
    rectitude (notre voie) ;
  • Leeral : faire dans la clarification pour réaliser la bonne gouvernance par la
    transparence (notre attitude) ;
  • Yaatal : s’ouvrir sans exclusive aucune, pour rassembler l’ensemble des
    citoyens sénégalais et mettre à profit la pluralité d’idées et la diversité des
    opinions (notre démarche et notre préoccupation) ;
  • Jeggële : opter pour le pardon qui sera un viatique tous les instants, comme
    manifestation de la tolérance et condition de la régulation (notre culture).

La base idéologique : la Pensée et l’Œuvre de Cheikh Ahmadou Bamba MBACKÉ, le
Fondateur de la Muridya (la dimension spirituelle et temporelle de l’Homme basée sur
la pratique approfondie et quotidienne de la démocratie citoyenne).
La vision : le développement économique et social, ainsi que la recherche de
l’épanouissement intégral de tous les Sénégalais.
L’objectif : conquérir le pouvoir par la voie démocratique dans le Dëggël, le Jubël, le
Leeral, à partir d’une démarche référencée à notre diversité culturelle sénégalaise et
mettre en place un projet de société alternatif, celui de Cheikh Ahmadou Bamba
MBACKÉ, qui est inédit (parce que non encore expérimenté), mais complet (parce
qu’embrassant tous les secteurs de la société).
La philosophie : construire le développement selon les Recommandations de Cheikh
Ahmadou Bamba MBACKÉ, en nous basant sur la Vérité comme leitmotiv et la
modernité techno scientifique.
L’orientation : trouver aux Sénégalais et Sénégalaises le cadre idéal d’expression par
le Dëggël, Jubël, Leeral dans un contexte de crise citoyenne et de perte des valeurs.
La doctrine : le PVD/Hizbul Hàqq est un parti de régulation (position intermédiaire,
neutre).  Il n’est ni dans l’Opposition, ni dans la Mouvance présidentielle, ni contre
aucune d’entre elles. Son unique préoccupation est de toujours chercher à puiser ce
qu’il y’a de positif, de bon et de bien, partout où ils se trouvent.
Le programme du PVD/Hizbul Hàqq est décliné en trois (03) axes :

  • Construire le développement économique et social harmonieux du pays par la
    mobilisation de ressources humaines de qualité, la participation solidaire de
    tous les citoyens, la mise à contribution d’hommes et de femmes intègres et
    compétents (pas seulement qualifiés), l’éducation et la formation ;
  • Gérer les affaires politiques avec un régime adapté qui rend la voix au peuple.
    Sous ce rapport, la révision de la Constitution sera effectuée pour instaurer un
    régime parlementaire de type nouveau. L’Assemblée nationale (le législatif)
    sera, ainsi, le centre des décisions et du contrôle de l’activité de l’Exécutif ;
  • cultiver la Paix dans la Droiture. La vision et le projet économique et social du
    Parti nécessitent un encadrement organisationnel capable d’attirer vers des
    idéaux de Paix, de Justice et de Développement, dans un Sénégal émergent.

Le PVD/Hizbul Hàqq étant un parti de type nouveau, il opérera progressivement à un
certain nombre de ruptures, toutes basées sur la Non-violence :

  • avec la culture politique actuelle consistant à aller chercher des électeurs, alors
    qu’il doit provoquer l’adhésion ;
  • avec le développement basé sur l’importation d’idéologies étrangères, pour
    puiser dans la Pensée et l’Œuvre du Fondateur de la Muridya ;
  • avec le développement basé sur la matière pour le consacrer à l’Homme dans
    sa double dimension, spirituelle et temporelle ;
  • avec l’autorité coloniale, la culture colonialiste.

Le PVD/Hizbul Hàqq travaille pour une révolution culturelle civilisée de reformatage
des consciences dans la Non-violence, sans haine ni disputes.
Parti national et de développement, il prône une nouvelle politique qui est celle de
Droiture pour le bonheur de notre pays, le Sénégal, pour celui de l’Afrique et du
Monde.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here